Plancher et isolation extérieure

Plancher de la salle

Finalement Nicolas n’était pas tout seul pour faire le plancher aujourd’hui. Entre deux poses pour le photographe (un reportage à paraître dans la revue « Système D », en particulier sur le Biofib), le plancher a avancé mais ne sera pas terminé ce soir. Restera l’équivalent du salon à faire.

Libre de toute obligation, je me suis mis à faire … de l’isolation ! Mais, histoire de varier les plaisirs, je me suis attaqué à la couche extérieure.

Pour ceux qui ne suivent pas, afin d’économiser un peu de place, on a décidé de faire une couche d’isolation « classique » dans l’ossature intérieure (140 mm) et une autre par l’extérieur (100 mm). De la même façon, les panneaux d’isolant viennent se loger, modulo « une ou deux » coupes à la machette, dans l’ossature. La différence étant que le pare-pluie vient ensuite recouvrir le tout avant les tasseaux, puis le bardage.

À court d’ossature libre, à cours de gaz dans le pétard, à cours de clous, je me suis arrêté à la pose des tasseaux sur le premier « cube » (devant et derrière).

Isolation extérieure du premier "cube"

Et maintenant, chômage technique jusqu’à ce que les ouvriers me préparent la suite. Qu’ils se dépêchent pour que la maison continue d’avancer … mais pas trop pour que je puisse profiter de quelques jours de vacances quand même !

3 commentaires à Plancher et isolation extérieure