Gris blanc


Le blanc a fait son apparition, le gris aussi.
Du blanc partout mais un dégradé de gris sur la maison en fonction des cubes.
Le soleil d’hiver est peut être celui qui va le mieux à notre cube.

Coté intérieur, on ne descend pas en dessous de 17°C, ce qui permet le plus souvent, les matins de semaine, de préparer tout le monde, de partir de la maison sans allumer le poêle. On dose surtout la durée d’allumage du poêle, essentiellement le matin, jamais l’après-midi et le soir il faut faire attention car à l’étage cela monte .

Le poêle ça s’apprend. L’allumage est un art et peu connaître plusieurs ratés. Le moindre bout de papier, de carton non plastifié, est gardé précieusement, idem pour les sachets du boulanger et du maraîcher et il faut être la première à passer prendre les journaux à jeter du bureau. Parfois il faut choisir entre allumer le poêle ou sortir n°3 du cosy. On n’est pas dans l’immédiateté. L’entretien aussi et la taille des bûches permet de gérer la chaleur ( l’ouverture des fenêtres aussi…).

Et pendant ce temps, on continue à colmater les fuites (d’air) à l’aide de la caméra thermique et un jour peut être notre plombier préféré nous installera un chauffe-eau compatible BBC…

Commentaires fermés.