Quelques avancées qui comptent

Rien de très impressionnant mais beaucoup de travail quand même.

Rafael et son père continuent leurs alternances de blanc et de gris. La peinture de l’étage est finie, l’escalier également ainsi que l’entrée, les WC et notre salle de bains. Restent notre chambre, le salon/salle à manger et la cuisine pour lesquelles la peinture n’est pas encore arrêtée mais cela presse : à définir entre peinture à la chaux sans effet, lisse ou celle de chez Farrow and Ball…

Le parquet a été livré et la pose, au moins à l’étage, ne devrait pas tarder et là, c’est Philippe qui s’y colle pendant que le plombier poursuit son oeuvre (sous haute surveillance !).

L’électricité est finie, manque plus que le tableau à poser et la lumière pourra être !

Les choix se poursuivent également puisque, lors du salon de l’habitait de Chartres, nous avons enfin trouvé un terrain d’entente pour le sol de la cuisine : ce sera du carrelage en carrés de 60 très foncés tirant sur le métal. La commande ayant tardée néanmoins, nous ne devrions être livrés que dans un mois mais bon le retardataire nous permet une belle remise alors on prend quand même.

Dans le même temps, l’électricien et mon père nous recommandaient d’aller jeter un oeil à une boutique de déco design de Chartres qui liquidait des cuisines. Après deux devis de 2 projets, plusieurs heures passées en face face de cuisinistes, et pour lesquels au final on n’était pas très emballés, nous avons signé pour une cuisine d’expo « Home » sans les meubles hauts (modèle « Regola ») qui collait à peu près avec notre implantation, notre budget et …. une cave à vin. Une heureuse rencontre donc avec une remise de 50% à la clé.

Un jardinier est passé aussi car nous voulions un devis pour que d’ici cet été nous ayons une pelouse en lieu de place de la terre : les cailloux devraient être ramassés et la pelouse plantée, poussée d’ici juin. Pour les fleurs, les arbres, le potager, le bac à composte, et bien on a toute la vie, hein mon chéri ?

Dans le reste à faire :

  • arrêter de travailler à la fin de la semaine (congés maternité) ;
  • commencer les cartons ;
  • arrêter une date de déménagement pour que les déjà volontaires n’aient pas le temps de trouver une superbe excuse ;
  • et … finir la maison !

2 commentaires à Quelques avancées qui comptent

  • de GEBERT

    Et bien, ça avance … et ça prend sérieusement forme maintenant ! Félicitations aux travailleurs et bon courage pour la dernière ligne droite. Bisous